Gâteau au café : la passion des gourmands

Il n’y a rien de tel que de partager de généreuses tranches de gâteau maison alléchant en famille ou entre amis. En préparant un gâteau, vous profitez d’un moment agréable à mélanger des ingrédients afin de créer quelque chose de sucré et délicieux.

Dans cet article, on vous parlera du gâteau et de la pâtisserie au café. Sans plus tarder, on entame le sujet.

Méthodes de cuisson des gâteaux

Gâteau, en général, tout type de pain, raccourci ou non, généralement façonné par le moule dans lequel il est cuit, plus précisément, un pain sucré, souvent riche ou délicat.

Les gâteaux tels que nous les connaissons aujourd’hui ne sont apparus qu’aux XVIIIe et XIXe siècles, lorsque la légèreté créée par le pouvoir levant de la levure a été remplacée, d’abord par les œufs, puis par des agents levants chimiques tels que le bicarbonate de soude.

Dans la cuisine codifiée de France, tous les gâteaux, dérivent de l’une des huit pâtes de base : pâte brisée, pâte feuilletée, pâte sucrée, savarin, brioche, baba, pâte à choux et génoise. À ceux-ci, s’ajoutent une infinie variété d’ingrédients aromatisants et décoratifs, tels que le massepain, le sucre-glace, les épices, les fruits et les crèmes.

Aux États-Unis, les gâteaux sont généralement préparés par l’une des trois méthodes suivantes. Dans la méthode conventionnelle, le sucre et la graisse sont crémés ensemble, l’œuf est ajouté à un mélange de farine, de sel et de levure chimique mélangés alternativement avec le liquide, en commençant et en terminant par des ingrédients secs.

Dans la méthode à malaxage rapide, tous les ingrédients, à l’exception de l’agent levant, sont placés dans un bol et mélangés vigoureusement (de préférence avec un mélangeur électrique), l’agent levant ajouté et le mélange est prêt, cette méthode peut être modifiée, les œufs et une partie du lait peuvent être ajoutés séparément.

La méthode des madeleines consiste à ajouter les ingrédients liquides combinés aux ingrédients secs, mais, bien que rapide et facile, cette méthode produit un gâteau qui a tendance à être de texture grossière et à avoir une mauvaise qualité de conservation. Le gâteau en mousseline de soie est fabriqué par une modification de la méthode des madeleines, dans laquelle le blanc d’œuf est battu séparément et mélangé avec les autres ingrédients déjà combinés.

La pâtisserie au café

Se réveiller, et prendre une tasse de café chaud et riche est une excellente façon de commencer la journée. Le plus important est avant tout d’avoir un bon café. Pour ça, une bonne machine est essentielle. Des sites comme https://www.chateaufalfas.fr/ vous proposent des revues des différentes machines disponibles sur le marché.

Encore mieux qu’un bon café ? Quand il y a une pâtisserie tout aussi délicieuse pour l’accompagner.

Pâtisserie, pâte légère à base de farine, de sel, d’une proportion relativement élevée de matières grasses et d’une bonne proportion de liquide. Il peut également contenir du sucre ou des arômes. La pâte est roulée ou tassée en feuilles minces pour tapisser les moules à tarte et pour enfermer les garnitures.

Les meilleurs accords entre pâtisserie et café :

  • Scones, biscottes et madeleine ;
  • Bagels, croissants et pains ;
  • Beignets, brioches à la cannelle, gâteaux au café ;
  • Tartelettes aux fruits et danoises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *